Salle de concert casino de paris




salle de concert casino de paris

Paris-Line est un immense succès, et reste encore aujourd'hui un monument du genre réf. .
La salle est fermée au casino spar meylan printemps 1940, puis rouverte sous l' Occupation par les Allemands qui souhaitent y voir Maurice Chevalier et Mistinguett.
Elle a pour vedette Gaby Deslys et présente le premier orchestre de jazz en France.
Y sont également représentées des comédies musicales comme Starmania, Chicago, Le Petit Prince et plus récemment Le Soldat rose.
Le Casino rouvre en 1982 avec les adieux à la scène de Tino Rossi.Invitation à l'inauguration du nouveau Casino de Paris restauré par Édouard Niermans et datée du La soirée eut lieu en réalité le 17 octobre (collection personnelle).Tivoli, dirigé par le maître-artificier, ruggieri 3, puis démoli en 1851 pour y construire l' église de la Sainte-Trinité.Annie Girardot parvient néanmoins à sauver la salle, promise à devenir un garage à spectacles.La condition de ce rachat est non seulement que le couple mette au point une nouvelle revue, mais que Line en soit aussi la meneuse.Haussmann fait démonter et reconstruire un peu plus loin!Lieu de distractions du duc de Richelieu au début du xviiie siècle, lactuel emplacement du casino de Paris a abrité une salle de spectacle jusquen 1811, puis un parc dattractions, le Tivoli, dirigé par lartificier Ruggieri.



Grandes Revues avec notamment Zizi Jeanmaire ou Line Renaud et pour avoir fait découvrir au grand public Tino Rossi.
L'orchestre de Zizi réuni par Roland Petit comprend aussi les meilleurs musiciens français.
Restauré en 1891 par Édouard Niermans 4, il est doté d'un vaste hall style rococo, recouvert de verrières, une vingtaine de colonnes qui supportent des statues de femmes ailées et nues avec chacune un lustre dans la main droite, le tout dans une luxuriance.André Sallée casino facade lighting et Philippe Chauveau, Music-hall et Café-concert, Paris, Bordas, 1985.Le nouveau Casino de Paris ouvre en octobre 1891.Histoire du mot «casino» sur Encyclopædia Universalis.En 1931, l' Exposition coloniale inspire la revue Paris qui remue dans laquelle triomphe, treize mois durant, Joséphine Baker, la «Vénus noire» qui y interprète entre autres son célèbre J'ai deux amours.Dimanche 15h30, dimanche 18h30, vendredi 20h00.La salle est dévastée par un incendie en 1922, puis entièrement reconstruite et modernisée avec une piscine vitrée contenant cent mille litres d'eau, équipée d'un mécanisme pour la faire apparaître sur scène.La première revue a lieu en 1917 sous la direction de Léon Volterra.

Note 1, mais doit être compris comme étant une «salle des fêtes» ou une «salle de spectacles sens que ce terme a pris initialement lorsqu'il a été adopté dans la langue française au milieu du, xIXe siècle 1,.
Le restaurant Le Perroquet, installé à l'origine sur la mezzanine du foyer sous la grande verrière, est également réhabilité.
En 1965, Varna propose à Line Renaud, qui revient d'un séjour à Las Vegas, de mener sa nouvelle revue, Désirs de Paris.


Sitemap